Les Sentiers des rêves et autres micro-fictions


par Walis Nokan - présenté par le Centre culturel de Taïwan

Galerie Feuillantine, 17 rue des Feuillantines, 75005 Paris à 18,19,20,21 et 22h


Nuit de la littérature - Sadegh Hedayat

En langue originale : 瓦歷斯微小說

Traduction : Coraline Jortay

Année de parution : 2018

Édition : Éditions L'Asiathèque

Extraits lus par : Coraline Jotray, traductrice

RÉSUMÉ

"Les Sentiers des rêves et autres micro-fictions" est un recueil de très courtes nouvelles de l’écrivain aborigène taïwanais Walis Nokan. Composé de près de deux cents histoires d’à peine une page, cet ouvrage entraîne le lecteur dans un voyage poétique et onirique à travers la galaxie de l’imagination de l’auteur, où se croisent Borges, Kafka, chamanes et autres chevaliers redresseurs de tort.

Extrait :

En français : "Aux marges du rêve se trouvaient plusieurs sentiers que je connaissais bien. Au bout, une jungle inextricable, un océan, une forêt de fer ou encore un champ de bataille plombé de fumée".

En langue originale : "那夢的邊緣有幾條熟悉的小路,小路盡頭是一座密林、一汪海洋、一片鋼鐵叢林或是煙硝塵上的戰場。".


Nuit de la littérature - Ficep - Miroir ébranlé

BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR

Né en 1961 dans le village de Mihu, près de Taichung, Walis Nokan (瓦歷斯.諾幹) est un écrivain taïwanais issu de l’ethnie des Atayals. Il publie son premier recueil de textes en prose, Éternel village (《永遠的部落》), en 1990, sous le pseudonyme de Liu Ao (柳翱). Dans les années 1990, il participe à la création du Centre de recherche sur les cultures aborigènes de Taïwan et fonde un bimensuel, « Culture de chasseur » (《猎人文化》). Enracinés dans la culture atayal, ses œuvres en prose et ses poèmes lui ont valu de nombreux prix littéraires.

Retour