Septembre 1972


par Imre Oravecz - présenté par l'Institut hongrois

Mairie du 5e arrondissement, 21 place du Panthéon, 75005 Paris à 18h, 19h, 20h, 21h et 22h


Nuit de la littérature - Ersi Sotiropoulos

En langue originale: 1972 szeptember

Traduction: Marc Martin

Année de parution: 2018

Édition: Cambourakis

Extraits lus par les comédiens : Doby Broda, Cécile Durand, Alexandre Jazédé, Pierre Bocabarteille

Mise en lecture : Bea Gerzsenyi

RÉSUMÉ

Un homme et une femme : leur rencontre, leur amour, leur séparation et la vie qui s'efforce de reprendre plus ou moins douloureusement le dessus tandis que le passé ne cesse de ressurgir. En une série de courts chapitres qui sont autant de témoins de ses doutes, de ses joies, de ses peines, de ses manies et de ses questionnements infinis, c'est à une traversée de son existence dans ce qu'elle a de plus quotidien et de plus universel que le narrateur nous convie.

Extrait :

"Depuis un bon moment déjà, je rôdais dans le parc populaire de la capitale de ton pays, pour mettre la main sur une femme qui comblât mes désirs et dont je puisse à mon tour éveiller et combler les siens, mais comme aucun succès n'avait couronné mes efforts triviaux, je m'apprêtais à partir, quand soudain, je t'ai avisée près de la grille d'entrée..."En langue originale".


Nuit de la littérature - Ficep - Miroir ébranlé

BIOGRAPHIE DE L'AUTEUR

Imre Oravecz (1943) Poète, traducteur et rédacteur (Élet és irodalom, dans les années 1980), il a effectué plusieurs séjours aux États-Unis. Imre Oravecz fait partie de la génération de poètes qui renouvela la poésie hongroise dans les années 1980-1990, en travaillant à la croisée d’une prose lyrique et d’une poésie épique, qui évoque les liens entre matériel et spirituel, l’homme et son environnement, tant dans le cycle poétique inspiré par la poésie des indiens Hopi que dans ses poèmes explorant minutieusement le monde de son village natal, ou encore dans l’examen sans concession des relations amoureuses.

Retour