La Nuit européenne des Musées 2018 avec le FICEP dans les centres culturels étrangers de Paris


Samedi 19 mai 2018

LA NUIT DES MUSÉES


La Nuit européenne des musées avec les centres culturels étrangers de Paris !

Le FICEP – Forum des Instituts Culturels Etrangers à Paris – s’associe de nouveau à la Nuit européenne des musées pour sa 14e édition.

Le public parisien y est invité à découvrir l’extraordinaire diversité culturelle de Paris par la programmation des centres et instituts culturels étrangers.

Profitez de la Nuit pour réaliser un tour du monde du Centre culturel suisse (3e), l'Institut culturel du Méxique (3e) en passant par le Centre culturel de Serbie (4e), l’Institut hongrois (6e), le Centre culturel canadien (8e), et le Mona Bismarck American Center (16e).

PROGRAMME


Exposition

de 13h à 22h

Visite libre de l'exposition "Essayer encore, rater encore, rater mieux"

Avec : Messageries Associées, Studios Lolos, Wages For Wages Against, A26N, Galerie Gaëtan, Carole Roussopoulos, Diane Spodarek, Galerie Aurora, Tréteaux Libres, François Bertin, Thomas Hirschhorn, Groupe 5, Patricio Gil Flood, Narcisse Praz, Carlo Tacconi, Oraibi + Beckbooks, Tamas St. Auby, InterfotoLes changements politiques et sociaux intervenus à partir des années 68 en Suisse font figure de repères essentiels pour comprendre l’évolution de l’art et ses liens avec la contre-culture. L’exposition, associant archives militantes et pratiques artistiques, est l’occasion de s’interroger sur les liens entre art et activisme.« Pour faire face à l’inertie et au conformisme d’institutions dans lesquelles différents mouvements indépendants ne se reconnaissent pas, de nombreuses initiatives s’organisent à Genève, afin de construire et d’expérimenter de nouvelles formes de luttes et d’alternatives. Des années 1960 jusqu’à la fin des années 1980, dans un contexte souvent tendu entre les autorités d’une part, et les milieux artistiques et militants d’autre part, une pléthore d’actions voit le jour. [...] Dans le cadre de l’exposition, Rosa Brux et Archives contestataires s’unissent pour agencer les relations complexes qui relient des documents produits par des actions militantes et des pièces issues de processus artistiques. L’exposition désire ainsi prolonger les perspectives de transversalité initiées par les mouvements des « années 1968 ». [...] Les sources iconographiques et documentaires présentées au CCS exhument quant à elles des aspects refoulés, négligés ou simplement oubliés de l’histoire contestataire. [...] Inspiré d’une pensée célèbre de Samuel Beckett, le titre de l’exposition indique une volonté de rompre avec les catégories d’échecs et de succès trop souvent en jeu lorsqu’il s’agit d’évaluer les mouvements contestataires. Ce titre rend aussi hommage aux aléas de l’activité militante ainsi qu’aux micro-résistances de chaque jour qui œuvrent parfois à l’ombre d’actions collectives plus éclatantes. » Rosa Brux et Archives contestataires

Centre culturel suisse

32-38 rue des Francs-Bourgeois, Paris 3e

Infos: www.ccsparis.com


​​

Exposition

de 15h à 19h

...jusqu'à La FIN desTempS.

L’Institut culturel du Mexique propose un dialogue entre deux femmes artistes mexicaines dont les photographies, les sculptures et les installations explorent la mémoire et les mythes, nous invitant à une réflexion autour du récit de soi et de la narrativité dans la construction de l’identité.

Si La Guadinche de Mercedes Gertz, être hybride dont la structure sémantique de deux archétypes féminins de la culture mexicaine - la vierge de Guadalupe et la Malinche - incarne une dichotomie, Les pulls de la hiérarchie renvoient à la place de la femme dans les rapports de pouvoir et plus largement à la portée sociologique du vêtement, reflet de l’évolution de la société et des comportements.

Dans La mariée mise en abîme, Carmen Mariscal questionne le symbolisme de la robe de mariée, attribut d’une image mythique : celle de la princesse des contes de fées, qui est aussi la femme idéale à laquelle rêvent les jeunes princes… Dans l’installation inédite The Beautiful Place, elle crée une ambiance complexe d’un lieu d’oubli et de répression évoquant le pouvoir et le poids des souvenirs.

Toutes deux détricotent les contes de fées pour mieux explorer les parties les plus primitives de la psyché. Comme dans l’analyse d’un rêve, la polysémie des personnages, des objets, des lieux et des actions permet d’aborder les formes les plus cachées de chacun de nous.

Institut culturel du Méxique

119 rue Vieille du Temple, Paris 3e

Infos : https://openagenda.com/instituto-cultural-de-mexico/events/jusqu-a-la-fin-destemps?lang=fr


​​

Exposition

de 19h30 à 23h

COLORLUCIDA

Djordje STANOJEVIC, Nikola Kolja BOZOVIC, Ivan GRUBANOV, Branislav NIKOLIC, Brankica ZILOVIC, Ljubomir VUCINIC, Daniela FULGOSI, Radomir KNEZEVIC i Aleksandar DIMITRIJEVIC

Commissaire d’exposition : Aleksandra LAZAR

Centre culturel de Serbie à Paris présente neuf artistes serbes contemporains qui aborde le pouvoir transformable de la couleur de relier l'art a la vie.

À travers des histoires de la couleur on peut observer l'idée des substances, des valeurs et de l'énergie de la nature (Djordje Stanojevic), du monde de production post-industriel (Nikola Kolja Bozovic), de la mise en série et du mouvement optique multidimensionnel (Daniela Fulgosi), de l'accumulation, de sédimentation et de stratification (Alexander Dimitrijevic), de sublimation et de mouvement de la couleur, ainsi que la cacophonie de la structure et de la forme (Radomir Knežević, Branislav Nikolic, Ljubomir Vucinic). Face à la valeur symbolique de tissage dans le travail de Brankica Zilovic, la matière obtiens une valeur psychologique du subconscient tandis que la couleur dans le travail d'Ivan Grubanov fortifie l’aspect de la réduction et la disparition.

Exposition « COLOR Lucida » représente une génération de l'art complexe connaissant des changements rapides des années quatre-vingt-dix à la présent, qui souhaite faire un pas en avant en documentant leurs recherches sur les connexions plus profondes au monde. Leurs œuvres possèdent une énergie complexe, dotés de curiosité et de qualité de communication.

Centre culturel de Serbie

123 rue Saint-Martin, Paris 4e

Infos: www.ccserbie.com


​​

Exposition & spectacle

de 20h à 21h

"Touches. Le théâtre de marionnettes expérimental de Géza Blattner dans le Paris des avant-gardes"

L’exposition hors du commun que nous inaugurons au printemps 2018 met à l’honneur Géza Blattner, considéré comme le fondateur du théâtre de marionnettes moderne en Europe. Né à Debrecen, installé à Paris avec ses parents en 1925, cet artiste-peintre aux idées progressistes sera fortement influencé par le concept d’œuvre d’art total ; en ce début du 20e siècle, il crée en Hongrie et en France des ateliers d’expérimentation qui réinventent les règles régissant le jeu des marionnettes. Son théâtre Arc-en-Ciel à Paris, constitué principalement de peintres et de sculpteurs, mué en atelier pédagogique, est la première communauté artistique de marionnettistes au monde à renoncer à imiter le théâtre classique pour mettre en valeur les particularités spécifiques du genre, contribuant ainsi à son émancipation et à sa renaissance en France.

Notre exposition intitulée Touches vous propose une sélection de dessins de marionnettes, de projets de décors, de documents, de photographies ainsi que des marionnettes reproduites par impression 3D dont la fameuse marionnette à touches brevetée par Blattner en 1937.

de 21h à 23h
Spectacle de marionnettes du Théâtre Vojtina de Debrecen
Institut hongrois
92 rue Bonaparte, Paris 6e

Infos: www.instituthongrois.fr


​​

Exposition

de 18h à 23h

Visite-découverte du nouveau Centre culturel canadien

Venez visiter en exclusivité le nouveau Centre culturel canadien (son bâtiment, sa galerie d’exposition et son auditorium), situé au 130, rue du Faubourg Saint-Honoré dans le 8eme arrondissement de Paris. En privilégié, vous découvrirez l’exposition inédite inaugurale consacrée à l’artiste canadien Kent Monkman, ainsi que les œuvres d’art intégrées à l’architecture du lieu et des œuvres d’artistes canadiens issues de la collection d’art du ministère Affaires mondiales Canada exposées au Centre culturel canadien et dans les espaces publics de l’Ambassade du Canada en France.

Dans le cadre de son exposition Beauty and the Beasts / La Belle et la Bête, le Centre culturel canadien présente également un programme d’œuvres vidéographiques de Kent Monkman. Le programme, qui met en scène l’alter ego triomphante et irrévérencieuse de l’artiste, Miss Chief Eagle Testickle, est présenté en boucle, à 18:30, 20:00 et 21:30, dans l’auditorium du CCC. L’événement est organisé en partenariat avec l’association De la plume à l’écran qui travaille à la promotion de la culture et du cinéma autochtones.

Centre culturel canadien

130 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8e

Infos: www.canada-culture.org


​​

Exposition

de 14h à 01h

Festival PARSONS - L'art et le design d'avant-garde

Le Mona Bismarck American Center est fier de s’associer à The New School’s Parsons Paris pour l’édition 2018 du Parsons Paris Festival annuel, qui inclura une exposition sur trois jours des œuvres des étudiants, le défilé de mode annuel de Parsons Paris et la Cérémonie de remise des diplômes des diplômés 2018.

L’exposition aura lieu au Mona Bismarck American Center, où sur plus de 800 m² seront présenté les projets de fin d’études des diplômés de Parsons Paris. Les œuvres des diplômés 2018 des différents programmes de Parsons Paris seront exposées, notamment des créations de mode (de l’ébauche à l’objet final), des installations immersives, des photographies et des vidéos.

L’exposition sera lancée le vendredi 18 Mai lors d’un vernissage et continuera tout au long du week-end avec la Nuit européenne des Musées et se clôturera le dimanche 20 mai 2018

L’exposition et le Vernissage seront gratuits et ouverts au public. Le défilé de mode, la cérémonie de remise des diplômes et le vernissage seront uniquement sur invitation.

Mona Bismarck American Center

34 avenue de New York, Paris 16e

Infos: www.monabismarck.org


​​

Exposition

Lusoscopie

Entre mai et juin 2018, des d’expositions d’artistes portugais à Paris et à Lyon, réunissant 14 artistes, permettront d'attirer l’attention sur la présence naturelle de la création portugaise dans les réseaux internationaux, notamment dans la réalité du marché de l'art et de la critique française

L'action intègre la « Nocturne de la Rive Droite » et la « Nuit européenne des Musées », qui auront lieu le 19 mai et le 6 juin 2018.

Artistes exposées : Carrilho da Graça, José Loureiro, Borderlovers, Carlo No, Vihls, Pantónio, Nuno Viegas, João Samina, Mr Dheo, Akacorleone, Gonçalo Mar, Mário Belém, Adriana Molder et Alfredo Keil.

Organisée par l'Ambassade du Portugal en France et le Centre culturel Camões à Paris

Programme complet ICI

Présenté par le Centre culturel Camoes

Plusieurs lieux à Paris

Horaires : jusqu’à 1h du matin

Infos: https://openagenda.com/camoes-centre-culturel-portugais-paris/events/lusoscopie?lang=fr

#nuitdesmusées

Le FICEP est soutenu par le Ministère de la Culture et la Mairie de Paris

FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris 

5 rue des Irlandais

75005 Paris

contact@ficep.info

Tél: 01 42 84 14 34

  • FICEP
  • White Twitter Icon
  • Ficep Instagram
  • Ficep You Tube
  • Ficep
  • Ficep LinkedIn
  • Ficep Google +
  • Ficep Pinterest
  • Ficep Mixcloud

© 2018 FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris

Mentions légales