La Fête de la Musique avec le FICEP


Jeudi 21 juin 2018

FÊTE DE LA MUSIQUE DANS LES CENTRES CULTURELS ÉTRANGERS


Écoutez la playlist de la Fête de la Musique 2018 du FICEP.

Avec : Vaz, ADNA, Katie Laffan, The Rusangano Family, Cuig, LP Duo, Ba:zel, Takeo & Bala Dée, Anna-Doris Capitelli, Wang Chuan, Paolo Ingrasciotta, Rocco Cavalluzzi, Zoltán Nagy, Dávid Kéringer , Kármen Stephany Boateng.



de 17 à 22h

Midsommar + Fête de la musique

Institut suédois, 10 rue Elzévir, 75003 Paris

Cette année encore, les danses folkloriques traditionnelles entraînent petits et grands autour du mât de la Saint-Jean pour célébrer le solstice d’été. Les couronnes de fleurs, symbole incontournable de Midsommarsuédois, seront de mise. Puis, le jardin de l’Hôtel de Marle prendra des airs de fête avec un concert d’artistes venus tout droit de la scène de musique actuelle suédoise: VAZ et Adna.

VAZ

Jenny et Cecilia Vaz, deux sœurs suédoises originaires du Cap Vert, forment un duo aux multiples talents : à la fois auteures-compositrices et productrices engagées pour la cause féminine dans l’industrie musicale (Studio XX), elles s’inspirent du rude climat nordique et de la folk traditionnelle suédoise pour délivrer un son unique qui créé des ponts entre la Scandinavie et la diaspora d’Afrique de l’Ouest. Leur son afro-futuriste et leurs performances enchanteresses les ont projetées de la scène underground de Stockholm aux scènes internationales. Après un album acclamé par la critique et des collaborations avec de nombreux artistes scandinaves, elles sont cette année nommées aux Grammis suédois dans les catégories « Producteur de l’année » et « Meilleure Pop Alternative » ! www.vazofficial.com

Adna

Depuis son premier EP en 2012, Adna compte déjà trois albums au compteur, dont le dernier Closure sorti en 2017, l’a révélée au-delà de la Suède et l’Allemagne. Influencée par la scène berlinoise où elle vit désormais, la jeune chanteuse suédoise d’origine bosniaque, qui a déjà fait la première partie d'Agnès Obel en France, signe sous le label Despotz, des titres mélancoliques et délicats, d’un style plutôt minimaliste entre dream pop et indie folk.

Programme :

17:00 Ouverture des grilles 17:45 Danse #1 19:00 Danses #2 20:00 Concert Adna 21:00 Concert VAZ

Entrée libre. L’entrée se fait exceptionnellement par les grilles du jardin au 10, rue Elzévir. Vente de spécialités suédoises sur place.



18h

Katie Laffan, Cúig et Rusangano Family

Centre culturel Irlandais, 5 rue des Irlandais, 75005 Paris

En 2017, la Fête de la Musique du CCI rassemblait dans la cour 5000 personnes dans une atmosphère (ultra !) chaleureuse et festive. Cette année encore, le CCI accueillera trois artistes et groupes, traduisant une fois de plus toute la richesse de la jeune scène musicale irlandaise. Oscillant entre énergie, maîtrise et audace, ceux-ci nous offriront à coup sûr une nouvelle soirée inoubliable… Soyez au rendez-vous !

Katie Laffan

Avec Katie Laffan (voix, guitare), Robert Kilpatrick (claviers), Jennifer Kemple (saxophone). Récemment désignée par l’Irish Times comme l’une des personnalités à suivre en 2018, Katie Laffan ne tient pas en place. Entre un premier EP aux notes funk et son hymne disco alternatif «Tastemaker» sorti l’an dernier, la jeune dublinoise déborde d’inventivité et se régale en puisant son inspiration dans de nombreux genres, du reggae à la pop, en passant par le ska, le post-punk, et même quelques touches de hip-hop. Ou quand un timbre légèrement éraillé rencontre des mélodies pop fraîches et planantes...

« Effet addictif garanti ! La gloire n’est pas loin... » (Record of the Day)

« On sentirait presque la boule à facettes tourner au-dessus de nos têtes. » (The 405)


CÚIG

Avec Miceál Mullen (banjo, mandoline), Rónán Stewart (fiddle, uilleann pipes), Cathal Murphy (batterie), Eoin Murphy (accordéon diatonique), Ruairí Stewart (guitare)« Le talent n’a pas d’âge », c’est ce que confirme New Landscapes, premier opus du groupe Cúigencensé par la critique à sa sortie en 2016. Depuis quelques années, les cinq instrumentistes originaires d’Irlande du Nord impressionnent par leur maturité et font sensation à travers l’Europe et aux USA grâce à leurs performances joyeuses. Ce soir, ils nous livreront un mélange d’airs traditionnels et de morceaux originaux à l’énergie contagieuse. Une formation parmi les plus prometteuses de la scène irlandaise, à surveiller de très près !

« Cúig transmet habilement ce qu’il y a de plus moderne et funky dans la musique traditionnelle irlandaise. » (Irish Music Magazine)

Rusangano Family

En 2015, deux rappeurs - God Knows et MuRli - et un DJ - mynameisjOhn - s’associent pour former Rusangano Family. Riche en influences, leur musique est le son de la créativité irlandaise moderne : du hip-hop sensible et engagé, mâtiné d’électro, d’afrobeat et de soul. La fratrie musicale basée à Limerick fait rapidement sensation et se voit récompensée par le convoité Choice Music Prize 2016 de l’Album de l’année pour Let the Dead Bury the Dead. C’est pourtant sur scène que le trio donne toute sa mesure. Ne manquez donc pas cette performance explosive qui viendra électriser la fin de cette Fête de la Musique.


18h30

Fête de la Musique au Grand Palais : Univers de Kupka

Le Grand Palais, 3 avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris

Le Centre tchèque de Paris organise, au sein de l'auditorium du Grand Palais, un concert & performance, basé sur le travail de l'un des fondateurs de la peinture abstraite moderne. La performance se déroule en tant que programme d'accompagnement de l'exposition František Kupka au Grand Palais dans le cadre de la Fête de la musique.Ba:zel est un projet musical expérimental conçu par les jeunes artistes Ewelina Chiu et Daniel Vlček.

La musique électronique imprégnée d'une mélancolie sombre sera combinée à la performance autour de la création dans l'art deFrantišek Kupka. Nous nous verrons transportés dans le monde des songes sur les possibilités de l'homme dans l'infini de l'univers. Parallèlement, la voix de Fantišek Kupka lui-même sur un enregistrement de l'époque datant des années 50 du siècle dernier, permettra au public de se plonger dans l'esprit mouvementé de ce pionnier de la peinture abstraite.

Musique : Ewelina Chiu, Daniel Vlček

Mise en scène : Klára Burianová

Performance : Petr Hanák

Enregistrement de l’époque fourni par le musée Kampa.



19h

Concert de l’Accademia Teatro alla Scala

Institut culturel italien, 50 rue de Varenne, 75007 Paris

Fort du succès remporté en 2017, l’Institut culturel italien est heureux d’accueillir cette année encore, à l’occasion de la Fête de la musique, les jeunes élèves de chant lyrique du département de musique de l’Accademia Teatro alla Scala. Dans la lignée de l’école des Cadetti della Scala fondée par Arturo Toscanini en 1950, cette formation créée par Riccardo Muti en 1997 accompagne les jeunes artistes dans le perfectionnement de leurs compétences techniques et le développement de leurs capacités d’interprétation, indispensables l’un et l’autre à la réussite de leur carrière. À l’occasion du 150e anniversaire de la mort de Gioacchino Rossini, Anna-Doris Capitelli(mezzo-soprano), Wang Chuan (ténor), Paolo Ingrasciotta (baryton) et Rocco Cavalluzzi (basse) seront accompagnés au piano par Nicola Dal Cero et interprèteront une sélection de cavatines, duos et trios extraits du Barbier de Séville. Ce célèbre opéra-comique fut l’objet, au cours de cette année de formation, de plusieurs récitals en format réduit à l’attention du jeune public. Un régal pour les amoureux du chant lyrique.


19h30

LP Duo / LP Électro

Centre culturel de Serbie, 123 rue Saint-Martin, 75004 Paris

Nouvelle musique pour piano / rétro futuriste synth-pop

Depuis plus de 14 ans, LP Duo expérimente les possibilités infinies du piano à quatre mains, développant ainsi une approche nouvelle de la musique contemporaine pour piano. L’ensemble cherche à dépasser, brouiller les frontières entre musique de chambre et groupe de rock.LP Duo jouera deux concerts au Centre culturel de Serbie pour la Fête de la Musique : un premier concert de musique pour piano au sein du Centre culturel de Serbie, et un second concert, en extérieur, avec leur alter ego - LP Électro.LP Électro crée une musique électronique sophistiquée et contemporaine utilisant un grand nombre de synthétiseurs en combinaison avec des rythmes de danse.

www.lpduo.com



20h00

Takeo & Bala Dée

Maison de la culture du Japon, 101 quai Branly, 75015 Paris

Une Fête de la musique bourrée d’énergie avec Takeo, jeune percussionniste trisomique, et le groupe Bala Dée. Une rencontre festive entre rythmes et sonorités du Japon, de France et d’Afrique !Né en 1986, Takeo Niikura manifeste dès l’enfance une grande curiosité pour les sons. Son sens du rythme particulièrement développé lui permet de s’exprimer avec son corps et des instruments de musique. À huit ans, il commence à improviser au piano. Trois ans plus tard, il apprend à jouer du sabar, un instrument de percussions sénégalais. Il enchaîne alors les concerts aux côtés de musiciens africains résidant au Japon. En 2002 débute la série de concerts intitulée « L’univers de Takeo Niikura ». Takeo y improvise avec toutes sortes d’instruments : piano, marimba, balafon, sabar, djembé, batterie… En 2008, il exauce son rêve : aller au Sénégal.

Ce voyage, formidable aventure humaine riche de rencontres musicales, deviendra un émouvant documentaire. Pour cette Fête de la musique, Takeo jouera avec Bala Dée (en goin : le son du bois), groupe créé par Maki Nakano et Yann Pittard (Ky), qui confrontent depuis des années musiques traditionnelles africaines et contemporaines. Ensemble avec le balafoniste virtuose burkinabé Moussa Hema et le joueur de kamalé n’goni ivoirien Bachir Sanogo, ils exploreront de nouvelles pistes d’improvisation, avec un esprit de curiosité et de respect mutuel dans leur musique.

♦ Takeo Niikura : djembé

♦ Maki Nakano : saxophone alto, métallo-clarinette, voix

♦ Yann Pittard : oud, guitare, fx

♦ Moussa Hema : balafon, voix

♦ Bachir Sanogo : kamalé n’goni, voix, djembé

♦ Nicolas Pfeiffer : contrebasse

♦ Mogan Cornebert : batterie

Informations

Entrée libre dans la limite des places disponibles. Les billets sont à retirer sur place le jour du concert, à partir de 19h.


20h00

Concert des Virtuoses

Institut hongrois, 92 rue Bonaparte, 75006 Paris

Pour la Fête de la musique, l’Institut hongrois invite trois lauréats de l’émission hongroise Virtuoses, jeunes talents de la musique classique. Les jeunes musiciens joueront un répertoire pour piano et clarinette.

Programme :

1. Gioachino Rossini : Prélude, Thème et Variations pour clarinette et piano – Zoltán Nagy : clarinette, Kármen Stephany Boateng : piano

2. Maurice Ravel : La Valse - Stephany Boateng : piano

3. Franz Schubert : Sonate en la mineur D. 821 Arpeggione, 1er mouvement – Dávid Kéringer : clarinette, Kármen Stephany Boateng: piano

4. Franz Liszt : consolation N° 3 en RE Bémol Majeur - Kármen Stephany Boateng : piano

5. Frantisek Krommer : Concerto en mi bémol majeur, Op. 91, pour 2 clarinettes et piano - Zoltán Nagy et Dávid Kéringer : clarinette, Kármen Stephany Boateng: piano

6. Francis Poulenc : Sonate pour clarinette et piano. 2e mouvement - Zoltán Nagy : clarinette, Kármen Stephany Boateng : piano

7. Béla Kovács : Greetings from the Balkan - Zoltán Nagy et Dávid Kéringer : clarinette, Kármen Stephany Boateng : piano

Informations

Entrée libre sur réservation

E-mail: reservation@instituthongrois.fr


Le FICEP est soutenu par le Ministère de la Culture et la Mairie de Paris

FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris 

5 rue des Irlandais

75005 Paris

contact@ficep.info

Tél: 01 42 84 14 34

  • FICEP
  • White Twitter Icon
  • Ficep Instagram
  • Ficep You Tube
  • Ficep
  • Ficep LinkedIn
  • Ficep Google +
  • Ficep Pinterest
  • Ficep Mixcloud

© 2018 FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris

Mentions légales