top of page

CONFÉRENCE EN LIGNE : ACCÉLÉRATION TECHNOLOGIQUE VS. SLOW CULTURE

UN DOUBLE ENJEUX POUR LE SECTEUR CULTUREL


Depuis 2019 le FICEP laisse place à la réflexion sur le statut de la culture dans le contexte actuel à travers des conférences et tables rondes. Cette année, en ligne, nous vous proposons deux panels d’experts, et d'artistes.

Conférence dans le cadre de La Rentrée des Cultures ! est organisée par FICEP.


VOLET 1 L’Intelligence Artificielle dans la création et la théorie de l’art

Sans céder à un effet de mode récent, des artistes exploitent et interrogent les techniques d’intelligences artificielles dans leur travail. De nouveaux termes sont introduits pour décrire l'art créé à l'aide de nouvelles technologies : prompt art, computer art, code-based art, ainsi que des termes qui apparaissent dans la théorie de l'art, la sociologie et la culture : creative coding, deep fake. Les jeux vidéo et la réalité virtuelle ont une forte influence sur l'art et la culture actuels, les institutions publiques et les musées achètent et créent des NFT. L'intelligence artificielle soutient le travail des artistes, des conservateurs, des commissaires d’expositions et des animateurs culturels. Basée sur les réseaux neuronaux, elle reflète la dimension sociale de la création et la circulation de l'art.

Les invités de cette table ronde examinerons comment l’IA peut être un outil de création et générer de nouvelles expressions mais aussi aborderons les questions de la théorie qui accompagne la création artistique contemporaine.



LUNDI 25 SEPTEMBRE 2023

EN LIGNE / En anglais / Connexion libre dans la mesure des places disponibles !

De 15h à 16h15


INTRODUCTION : Nora Hickey M'Sichili, Directrice du Centre Culturel Irlandais / Présidente du FICEP


MODERATION : ANDRES KARJUS (ESTONIE)


INTERVENANT : ANDRES KARJUS (ESTONIE)

Andres Karjus est un chercheur multidisciplinaire ayant une formation en linguistique (PhD, MA) et en IA (MSc). Actuellement chercheur au Cultural Data Analytics Open Lab de l'université de Tallinn, il participe à plusieurs projets portant sur les grands ensembles de données textuelles, la gestion des médias et l'histoire de l'art. Il travaille également dans le secteur privé en tant que consultant et formateur en compétences numériques et en intelligence artificielle.

Sujet de travail pour cette conférence : "Réfléchissez vite : les quatre voies de l'IA entre lesquelles le secteur de l'éducation culturelle et créative doit choisir".


INTERVENANT : STAMATIS ZOCHIOS (GRÈCE)

Chargé de recherche statutaire au Centre de Recherches du Folklore Hellénique de l’Académie d’Athènes et titulaire d'un doctorat de l'Université de Grenoble. Il enseigne à l'EPHE et prépare actuellement son HDR sur le sujet « Exorcisme et possession dans l’Église orthodoxe ». Il a précédemment travaillé à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et à l'Université de Strasbourg. Ses principaux intérêts scientifiques se situent dans le domaine de la religion populaire, vernaculaire et vécue, et les croyances populaires en Europe de l'Est et du Sud-Est. Il est par ailleurs chargé de projets scientifiques du Centre Culturel Hellénique.

Le thème de Stamatis Zochios pour la conférence est "L'utilisation de ChatGPT dans les sciences humaines : opportunités et défis éthiques". L'utilisation de ChatGPT dans les sciences humaines a révolutionné la recherche et la communication. Cela présente à la fois des opportunités et des défis éthiques. D'un côté, cela permet une collecte et une analyse accrues des données, permettant aux chercheurs d'approfondir la compréhension du comportement humain et de la cognition. Cependant, des préoccupations éthiques surgissent concernant la vie privée, le consentement et les biais potentiels dans le modèle d'IA. Assurer la protection des données, le consentement éclairé et aborder les biais est crucial pour maintenir l'intégrité et l'équité de la recherche. Trouver un équilibre entre tirer parti des avantages de ChatGPT et respecter les normes éthiques est impératif dans le domaine des sciences humaines.


INTERVENANTE : CECILIE WAAGNER FALKENSTRØM (DANEMARK)

Cecilie Waagner Falkenstrøm est une artiste récompensée avec un intérêt pour l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatique, la théorie du discours et l'existentialisme humain. Cecilie a étudié les Beaux-Arts à l'University of the Arts London et au Royal College of Art de Londres. ARTificial Mind est un studio d'art fondé par l'artiste Cecilie Waagner Falkenstrøm, spécialisé dans la création d'art technologique. Nous utilisons l'apprentissage automatique, la blockchain, le piratage et d'autres technologies de pointe pour créer des œuvres d'art interactives. Nous adoptons une approche centrée sur l'humain dans le développement de l'art et de la technologie. Nous aimons la technologie, mais nous aimons encore plus les êtres humains. ARTificial Mind utilise l'art pour susciter des réflexions sur notre engagement humain avec la technologie. En combinant l'apprentissage automatique avec une compréhension profonde de la philosophie de l'existence humaine, les œuvres de Cecilie et de l'équipe d'ARTificial Mind ont remporté un succès international. Double lauréat du prix Lumen, lauréat du prix britannique TECHNE et mention honorable du Prix Ars Electronica.


INTERVENANT : RYSZARD W. KLUSZCZYŃSKI (POLOGNE)

Ryszard W. Kluszczyński, PhD, spécialiste des arts médiatiques, écrivain et conservateur.

Professeur d'études sur les médias, la culture et l'art, président du département des nouveaux médias et de la culture numérique, université de Lodz, Pologne. Professeur à l'Académie des beaux-arts de Lodz. Il étudie les questions relatives aux arts des nouveaux médias et à la cyberculture, à la théorie et aux pratiques artistiques contemporaines, aux avant-gardes et aux transformations culturelles transdisciplinaires, ainsi qu'aux interactions récentes entre l'art, la science, la technologie et la politique.

Directeur artistique du programme Art &amp ; Science Meeting au Centre d'art contemporain de Gdansk (2011-). Commissaire de nombreuses expositions dans le cadre du programme. Co-commissaire de l'exposition internationale itinérante "United States of Europe" (2011-2013). Commissaire de la deuxième biennale internationale d'art contemporain "Mediations", Poznan 2010. Conservateur en chef du cinéma, de la vidéo et des arts multimédias au Centre d'art contemporain - Château Ujazdowski à Varsovie (1990-2001).

ANDRES KARJUS / CECILIE WAAGNER FALKENSTRØM / STAMATIS ZOCHIOS / RYSZARD W. KLUSZCZYŃSKI'S IA portrait


VOLET 2

L’Intelligence Artificielle et sa dimension sociologique et éthique

Comment opérer un travail curatorial face à des œuvres matériels et en assurer la médiation auprès du public ? La table ronde vise à susciter des réflexions sur la manière dont l’intelligence artificielle transformerait les pratiques curatoriales et l’expérience des visiteurs.



MARDI 26 SEPTEMBRE 2023

EN LIGNE / En anglais / Connexion libre dans la mesure des places disponibles !

De 15h à 16h15


INTRODUCTION : Michał Grabowski, Mission Culturelle du Luxembourg en France / Vice-Président du FICEP


MODERATION : JO MANGAN (IRELAND)

Jo Mangan est directeur artistique et président-directeur général de The Performance Corporation, une société de création multiplateforme qui crée des œuvres théâtrales, des opéras et des technologies immersives, qui crée des festivals et des artistes. C'est une multiplateforme qui réalise des œuvres dans les domaines du théâtre, de l'opéra et des technologies immersives, et qui crée des festivals et des résidences d'artistes. Jo a mis en scène une série de pièces et d'événements théâtraux spécifiques à un site sur trois continents pour cette compagnie. Son prochain projet est MoCap Experiments pour le Dublin Theatre Festival 2023. Plus récemment, elle a récemment mis en scène Emperor 101, (Live/Virtual Reality) présenté au Dublin Theatre Festival, à SXSW à Austin, Texas, et à LP360 à Vancouver. Disappearing Islands, une œuvre de danse et d'opéra sur un bassin de marée sur la côte ouest de l'Irlande ; et The Dead (opéra) au Gaiety Theatre et en tournée nationale. Elle travaille également en free-lance en tant que directrice, conservatrice, productrice et consultante. En tant que récente directrice/chef de la direction du Carlow Arts Festival, elle a été la première à travailler sur le numérique, notamment sur le cinéma VR, et à créer un campus de festival de réalité virtuelle.


INTERVENANT : YVES CONRARDY (LUXEMBOURG)

Yves Conrardy travaille depuis 2012 pour le centre culturel Rotondes (www.rotondes.lu) à Luxembourg où il est actuellement chargé du programme socio-culturel. Ceci est son travail quotidien.

Sa passion et ses heures supplémentaires, c'est Multiplica (www.multiplica.lu), un festival sur les arts et cultures numériques qu’il coordonne et co-programme depuis 2017. Multiplica est un festival biennal organisé aux Rotondes et dans des lieux partenaires.


INTERVENENT : DAVID ARIEL SZAUDER (HONGRIE)

L'artiste média David Szauder (né en 1976 en Hongrie) a étudié l'histoire de l'art à l'Université Eötvös Loránd et l'intermédia à l'Université hongroise des beaux-arts de Budapest, et a obtenu une bourse de maîtrise à l'École des arts, du design et de l'architecture de l'Université Aalto à Helsinki. De 2009 à 2014, il a travaillé en tant que commissaire d'exposition à l'Institut culturel hongrois à Berlin (.CHB). David Szauder a été chargé de cours invité à l'Académie du film de Potsdam, en plus de diriger des ateliers sur les médias interactifs à Berlin et Budapest depuis 2010.

David Szauder a participé à divers projets internationaux en tant qu'artiste et commissaire d'exposition.


CHOU Tung-Yen (TAIWAN)

Metteur en scène de théâtre, cinéaste et scénographe primé, originaire de Taïwan.La plupart des œuvres de CHOU explorent des thèmes contemporains tels que les relations entre l'homme et la technologie, les souvenirs collectifs à travers des histoires personnelles, les échanges interculturels et la culture LGBTQ+, généralement véhiculés par des visuels hautement esthétiques et poétiques, des histoires personnelles mais universelles et des questions sociales sans réponse. Il se concentre principalement sur la réconciliation des nouveaux médias et du théâtre, avec une implication occasionnelle dans l'art vidéo, les documentaires et les vidéos musicales. Le travail de CHOU a été récompensé par un World Stage Design Award for Interactive and nouveaux médias 2013 (pour Emptied Memories), le Knight of Illumination Projection Design Award 2018 (pour sa scénographie dans Formosa de LIN Hwai-Min et Cloud Gate Dance Theater et Chronicle of Light Year : Taipei - Copenhagen), et le PANORAMA VR PRIZE au Festival du Nouveau Cinéma de Montréal 2021 (pour In the Mist).

CHOU Tung-Yen / JO Mangan / YVES Conrardy et DAVID ARIEL Szauder


AVEC LA PARTICIPATION DE


Le Bicolore - La Maison du Danemark

Centre Culturel de Taïwan

Ambassade d'Estonie en France

Mission Culturelle du Luxembourg en France

Centre Culturel Irlandais

Institut Liszt

Institut Polonais

Centre Culturel Hellénique

et l'aide de Centre Wallonie-Bruxelles




bottom of page