TOUT CE QUE J'AI PROMIS À MON PÈRE


Par IOANA STĂNCESCU

présenté par l’Institut Culturel Roumain à 16h


© DR


Biographie :

Ioana Maria Stăncescu est journaliste pour Radio Romania International. Tot ce i-am promis tatălui meu (Tout ce que j’ai promis à mon père) est son premier roman, et à ce titre elle a été choisie afin de représenter la Roumanie lors de la 34ème édition du Festival du Premier Roman de Chambery, en 2021. Ce festival est un point de départ de carrières prometteuses, nombre d’entre eux sont devenus célèbres : Olivier Adam, Christine Angot, Laurent Binet, Philippe Claudel, Delphine De Vigan, Mathias Enard, David Foenkinos, Laurent Gaudé, Michel Houellebecq, Amélie Nothomb…


Résumé :

Tot ce i-am promis tatălui meu (Tout ce que j’ai promis à mon père) est un récit en équilibre entre les souvenirs heureux de jeunesse et le présent implacable d’une femme atteinte d’une grave maladie. Son quotidien marqué par la souffrance se transforme en une lutte pour le droit à l’émancipation et le maintien de l’équilibre de l’univers familial. Elle s’éveille de nouveau à la vie, de renouer avec son passé et avec celui de son père, dont le rêve était de vivre en France.


Citation en français:


Je ne sais plus quel jour et quel mois on était lorsque j’ai décidé d’arrêter. Arrêter d’écrire et d’aimer. J’ai arrêté d’un coup comme si j’avais trouvé une porte à claquer pour laisser de l’autre côté le souvenir de ce garçon. Mais je l’entendais gratter, de temps en temps, tel un animal qui veut faire irruption. Impossible de l’oublier.

Citation en langue originale:

Nu mai știu ce zi lună era când am decis să mă opresc. Din scris și din inbit. M‑am oprit dintr‑odată, ca și cum aș fi găsit o ușă pe care s‑o trântesc, lăsând de partea cealaltă amintirea băiatului ăstuia. Din când în când, insă, o auzeam cum zgârie ca un animal ce vrea să dea buzna. Imposibil să‑l uit.


Titre en langue originale : Tot ce i-am promis tatălui meu

Année de parution en France : pas encore, c’est à suivre

Édition en Roumanie : Éditions TREI, 2020, Bucuresti


Présenté par Iulia Chealfa, Programmation culturelle, Institut Culturel Roumain Paris

https://www.ficep.info/post/2016/08/03/institut-culturel-roumain