Nous étions cinq


par Karel Poláček (République tchèque) - présenté par le Centre tchèque et Les Éditions de la différence

LES ÉDITIONS DE LA DIFFÉRENCE, 30 rue Ramponneau, 75020 Paris


En langue originale : Bylo nás pět Traduction : Martin Daneš

Année de parution : 2017

Édition : Les Éditions de la différence

Extraits interprétés par Martin Daneš


Résumé :

Loin du monde des adultes, cinq petits garçons observent la réalité du haut de leur taille : ce qui est considéré par les grands comme un jeu revêt à leurs yeux la dimension d’une épopée. Le narrateur, Pierre Bajza, est un petit garçon espiègle qui, hormis son talent à provoquer ses parents, possède un authentique don d’observation. Sa famille constitue un second plan de l’histoire où se rencontrent et se confrontent le monde enfantin et celui des adultes, sur fond d’une incompréhension qui est source de maintes situations comiques.

Extrait du texte :

En français :

« Mais on n’avait pas de temps à perdre, j’ai donc attrapé Maman et Papa par la main, nous avons sauté par la porte et nous nous sommes envolés, nous avons volé de plus en plus haut jusqu’à ce que notre ville soit aussi petite qu’une boîte de jouets, les gens ressemblaient à des coccinelles, nous étions vachement haut. Et Christine courait après nous, elle portait un panier à linge et, en courant, elle jetait aux cieux chemisettes, caleçons, jupons et corsets, le vent a soufflé dessus et le linge s’est promené à travers le ciel, mais Christine n’y prenait pas garde et continuait à courir.

En langue originale :

Ale nebyl čas na mluvení řečí, pročež jsem popadl maminku a tatínka za ruku a vyskočili jsme ze dveří a vyletěli jsme do výšky a letěli jsme pořád výš a výše, až naše město bylo maličké jako krabička s hračkami a lidi byli jako pinkalinky a byli jsme hrozně vysoko. A Kristýna utíkala za námi a nesla koš s prádlem, a jak tak utíkala, tak rozhazovala po nebi košilky, podvlékačky, jupičky a živůtky a vítr do toho foukal a kusy prádla pluly po obloze, ale Kristýna na to nedbala a utíkala porád pryč.

Biographie de l’auteur :

Karel Poláček, né en 1892 à Rychnov nad Kněžnou et mort en 1945 en camp de concentration, l’étoile de David sur la poitrine, compte parmi les écrivains tchèques les plus réputés de la première moitié du 20e siècle. Proche de Karel Čapek, il partage avec l’auteur de La Guerre des Salamandres l’amour de « petites gens », empreint d’un humour tchèque.Journaliste de presse écrite, Poláček s’est fait connaître par ses billets tirés des salles d’audience pragoises. Aux côtés de Karel Čapek, il est devenu l’un des auteurs phares du journal Lidové noviny, tribune de l’intelligentsia tchèque. Après l’entrée des troupes hitlériennes à Prague, en 1939, ses origines juives lui ont valu d’être licencié de Lidové noviny ; en 1943, il a été déporté dans le ghetto de Theresienstadt. Il est mort à Gleiwitz, quelques mois avant la fin de la guerre.

RETOUR

#auteursndll17

Le FICEP est soutenu par le Ministère de la Culture et la Mairie de Paris

FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris 

5 rue des Irlandais

75005 Paris

contact@ficep.info

Tél: 01 42 84 14 34

  • FICEP
  • White Twitter Icon
  • Ficep Instagram
  • Ficep You Tube
  • Ficep
  • Ficep LinkedIn
  • Ficep Google +
  • Ficep Pinterest
  • Ficep Mixcloud

© 2018 FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris

Mentions légales