Salsa


par Hsia Yu (Taïwan) - présenté par le Centre culturel taïwanais

VILLA BELLEVILLE - Atelier de Julie Hénéault, 23 rue Ramponeau, 75020 Paris


En langue originale : Salsa Traduction : Gwennaël Gaffric

Année de parution : 2017

Édition : Editions Circé

Extraits interprétés par Hsia Yu et Stéphane Gombert, accompagnés de musique par Azar aka Anthony Carcone


Résumé :

Le recueil de poèmes Salsa est un parfait exemple de la manière dont Hsia Yu entreprend de distordre et d'enrichir la langue. Salsa est le quatrième recueil de Hsia Yu sur les huit qu’elle a publiés à ce jour. Dans chacun de ses recueils, on peut voir que sa langue poétique se développe et se transforme sans cesse. Dans Salsa, le style « chuchotant » qui a attiré tant de lecteurs se déploie pleinement. Ce « plein déploiement » ne signifie pas rester sur place, mais se transformer encore une fois les bases posées. Outre la dimension autobiographique de celui-ci, le recueil condense tout ce qui fait l'art poétique de Hsia Yu : musicalité, jouissance de langues, réflexions lyriques sur l'écoulement du temps. Le voyage et le vagabondage sont aussi au coeur d'une grande partie des poèmes ; en réalité, on relève dans les vers et entre les vers d’innombrables métonymies et métaphores, et l’ensemble du recueil s’écoule en un flux permanent. Cependant, Hsia Yu ne verse jamais dans l'exotisme ou la nostalgie. Au contraire, les contrées qui défilent dans les vers de ses poèmes sont autant de lieux d'entre-deux, à la fois étrangers et familiers.

Citation du texte

En français:

Comment décrirais-tu le goût de la lassitude ?

seul le plus chevronné et le plus prudent des serveurs pourrait répondre :« comment décrirais-tu le goût de l’orange ?

Nous pouvons seulement dire que certains goûts ressemblent à l’orange. »

En langue originale :

你要怎麼形容厭煩的味道呢?只有最老成持重的侍者會說:「你要怎麼形容橘子的味道呢?我們只能說有些味道像橘子。」

Biographie de l’auteur:

Hisa Yu est une poète itinérante et polymorphe. Elle a vécu de nombreuses années en Europe et partage aujourd’hui sa vie entre Paris et Taipei. Depuis la parution de ses premiers poèmes dans le début des années 1980, Hsia Yu n’a cessé de repousser les frontières de la poésie de son temps, tant au niveau de sa forme que de la langue. Aujourd’hui figure majeure de la littérature taïwanaise moderne et contemporaine, elle a inspiré et influencé nombre de jeunes talents de la scène poétique sinophone. Elle a publié à ce jour huit recueils de styles divers dans des publications dont elle a conçu le design et qu’elle a éditées elle-même. Si elle a opté pour l’auto-édition et pour un design personnel, c’est, déclare-t-elle, « afin de préserver son indépendance et la liberté à laquelle elle aspire ». La poésie de Hsia Yu est étroitement liée à la langue, non seulement en mélangeant les langues, leurs sonorités et leurs grammaires, mais aussi en arrachant constamment les mots à leurs significations préétablies pour en révéler les nouvelles potentialités. Elle est également la parolière renommée de chansons chinoises en vogue.

Comédien/Musicien Stéphane Gombert

Artiste pluri-disciplinaire, parfois comédien ou metteur en scène? c'est aussi un musicien électronique. Il compose des “sonographies” pour les spectacles de Hassan Kouyaté, Catherine Boskowitz, Eric da Silva, Mirabelle Rousseau, ou du chorégraphe Radhouane El Meddeb. Mais aussi des formes radiophoniques ou acousmatiques, à partir de la diffusion spatialisée de sons, bruits , musiques, paroles. Lecteur de poésie, l'on peut signaler la réalisation d’un disque pour le Label Rogue Art à partir de sessions d’enregistrements menées avec le musicien électronique américain Mike Ladd et les musiciens de Sonic Youth, ou le violoniste de Nick cave, Warren Ellis et des jazzmen contemporains tels William Parker, Roscoe Mitchell (art ensemble de chicago)… Par ailleurs, membre fondateur du Collectif 12, fabrique artistique implantée à Mantes la Jolie depuis 20 ans, il y exerce la fonction de codirecteur artistique.

Azar aka Anthony Carcone produit des installations sonore et des programmes radio. Certains de ses travaux ont été diffusés dans plus de vingt pays à travers le monde dont France Culture (Atelier de la Création), ACSR (Bruxelles), Radiophrenia ou Escuchatorio au Mexique. En solo ou avec le groupe ETC, Anthony Carcone produit en concert une musique Ambient qui relève aussi de la sculpture sonore.

RETOUR

#auteursndll17

Le FICEP est soutenu par le Ministère de la Culture et la Mairie de Paris

FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris 

5 rue des Irlandais

75005 Paris

contact@ficep.info

Tél: 01 42 84 14 34

  • FICEP
  • White Twitter Icon
  • Ficep Instagram
  • Ficep You Tube
  • Ficep
  • Ficep LinkedIn
  • Ficep Google +
  • Ficep Pinterest
  • Ficep Mixcloud

© 2018 FICEP  - Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris

Mentions légales